La Précarité des Aidants

February 8, 2019

 Un sujet d’actualité, alors que la proposition de loi de la sénatrice Jocelyne Guidez, visant à indemniser le congé de proche aidant, est actuellement en débat.
Pour les salariés, devenir aidant peut engendrer des absences, un passage à temps partiel et donc une baisse de revenus.  D’autres font le choix de quitter leur emploi pour devenir salarié de leur proche et d’être rémunéré par l’allocation personnalisée d’autonomie sont rémunérés sur la base du Smic horaire (13,78 € brut de l'heure).

D’où la proposition de loi de Jocelyne Guidez de rémunérer le congé de proche aidant, puisqu’ils « pallient parfois l'absence de professionnels de santé, de place dans les différentes institutions, (...) voire l'absence d'institutions compétentes pour accueillir les personnes devant faire l'objet d'un accompagnement spécifique », rappellent la sénatrice et ses co-signataires.

 

En parallèle, les professionnels de de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile rappellent, étude à l’appui, que « chaque euro public supplémentaire consacré à l’aide à domicile pour les personnes âgées dépendantes génère un gain socio-économique de 1,62 € ».
 

La précarité des Aidants sera le thème de la Journée Nationale des Aidants pour l'année 2019.

Please reload

Featured Posts

Confinement : Chez vous et ensemble.

March 31, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts

June 19, 2020

June 19, 2020

Please reload

Archive