Dépendance : les aidants enfin mieux reconnus 11 millions de Français apportent au quotidien leur soutien à un proche dépendant ou malade. Un plan de mobilisation nationale devrait bientôt mieux prendre leurs difficultés en compte.

October 19, 2019

 

Des congés pour les salariés

Cette réalité de terrain, la disparité des profils d’aidants, mais aussi leur rôle pivot lorsqu’une perte d’autonomie intervient, sont désormais mieux pris en compte par les pouvoirs publics. La loi d’adaptation de la société au vieillissement, entrée en vigueur en 2016, a notamment créé le statut de « proche aidant » afin de prendre en compte ceux qui entretiennent des liens étroits avec une personne âgée ou malade, sans forcément avoir de liens familiaux. Elle a aussi introduit une « aide au répit » (de l’ordre de 500 euros par an), créé des congés spécifiques pour les salariés qui ont besoin de cesser de travailler pendant une courte période… Un premier pas qui va dans le bon sens mais reste, pour l’heure, insuffisant.

Le gouvernement va-t-il répondre à ces demandes ? Il semble en tout cas mesurer l’ampleur du problème. Pour preuve, entre 500 et 600 millions d’euros supplémentaires devraient être consacrés à la prise en charge de la dépendance dans le budget 2020 de la Sécurité sociale. Une partie de ces sommes pourrait être utilisée pour financer des actions en faveur des proches. Logique, car « en accompagnant un aidant, on permet à une personne dépendante de rester le plus longtemps possible à son domicile, et donc de vieillir mieux et plus sereinement », insiste Anna Schwarzkopf, directrice du centre communal de l’action sociale de la mairie de Courbevoie.

Autre avantage, cette fois pour les finances publiques : une personne qui achève sa vie chez elle coûte infiniment moins cher qu’une autre qui part en maison de retraite ou en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Reste à savoir si le rôle central des aidants sera enfin reconnu à sa juste valeur. Un plan de mobilisation nationale en leur faveur devrait être présenté cet automne, avant une réforme sur le grand âge et l’autonomie, prévue pour la fin de l’année.
 

Article Le Monde -  Publié le 04 octobre 2019 

 

Please reload

Featured Posts

Confinement : Chez vous et ensemble.

March 31, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts

June 19, 2020

June 19, 2020