Rechercher
  • association ARA

40 à 50 € par jour durant le congé de proche aidant


Le congé de proche aidant sera indemnisé, à partir de 2020, à hauteur d’une quarantaine d’euros par jour. Cette avancée sociale ne concernera toutefois qu’une partie des aidants et pour une durée limitée.

Les aidants attendaient cette mesure de longue date. Du moins, ceux qui exercent une activité professionnelle. Le ministère des Solidarités a confirmé à l’Agence France presse, ce vendredi 13 septembre, que le congé de proche aidant sera « rémunéré à hauteur des congés existants comparables, par exemple le congé pour un enfant malade ». Cette allocation journalière de présence parentale s’élève à 43 € si le parent est en couple et à 52 € s’il vit seul.

Un congé de trois mois à un an maximum

Le congé de proche aidant a été créé en 2016. Il permet aux personnes en emploi de s’absenter, trois mois maximum, pour s’occuper d’une personne âgée ou en situation de handicap. Ce congé est renouvelable dans la limite d’un an, sur l’ensemble de la carrière. Ses bénéficiaires doivent simplement justifier d’une ancienneté d’au moins un an dans l’entreprise.

Mais ils ne sont plus rémunérés par leur employeur. Et la loi ne prévoyait, jusqu’à présent, aucune compensation. Ce droit reste donc très peu utilisé.

Au Parlement d’ici la fin de l’année

Les parlementaires avaient échoué, il y a quelques mois, à imposer une indemnisation. Mais le gouvernement s’y était dit favorable. Et Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités, avait assuré, en juillet, qu’elle allait « créer un congé de proche aidant, indemnisé ». Sans donner plus de détails. Il est donc désormais acquis que l’indemnisation, d’une quarantaine d’euros par jour, figurera dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Ce texte sera examiné par le Parlement d’ici la fin de l’année. « C’est une vraie avancée sociale, se félicite Bénédicte Kail, la conseillère nationale familles d’APF France handicap. Mais de nombreuses questions restent toutefois en suspens. »

De nombreux points à préciser

Toutes les personnes prenant ce congé seront-elles indemnisées ou y aura-t-il des critères supplémentaires pour en bénéficier ? Le congé pouvant être fractionné, l’indemnisation s’appliquera-t-elle dès le premier jour de chaque période ? Ne couvrira-t-elle que la durée légale – trois mois – ou la durée, plus longue, fixée dans certaines conventions collectives ? Ces modalités, essentielles pour l’effectivité de ce droit, seront certainement déterminées par décret.

Et les aidants qui ont arrêté de travailler ?

Enfin, cette mesure ne règle pas totalement la question des aidants. Ce congé ne concerne en effet que ceux en emploi. Et pour une durée limitée dans le temps. Or, beaucoup d’aidants ont arrêté de travailler pour s’occuper d’un proche dépendant. Pendant de nombreuses années.

D’autres dispositifs existent – dédommagement familial dans le cadre de la prestation de compensation du handicap, etc. – mais ne couvrent pas tous les cas de figure. Il y a encore des trous dans la raquette.


0 vue

Dimanche 29 mars 2020

Le Monde continue sa vie et il est magnifique ; il ne met en cage que les humains. Je pense qu'il nous envoie un message :

"Vous n'êtes pas indispensables. L'air, la terre, l'eau et le ciel sans vous vont bien. Et même mieux. Quand vous reviendrez, rappelez-vous que vous êtes mes invités... Pas mes maîtres."

Envoyé par C.

 

Lundi 30 mars 2020
J’ai 81 ans et je vis avec mon mari malade. Mes enfants et petits enfants ne peuvent plus venir nous voir mais ils nous téléphonent tous les jours.

Malgré tout, cela me fait chaud au cœur de savoir que d’autres personnes que la famille sont toujours là et que je peux compter sur vous pour parler de ce que je ne peux pas dire à mes proches.

Un grand merci à vous et beaucoup de courage à tous! »

Mme M.

 

Mardi 31 mars 2020

Si vous aimez la musique je vous informe que France Musique propose en ce moment des émissions musicales avec différentes thématiques : classique, jazz, bo de musique de film,  etc..- il y en a pour tous les goûts 🎵😊-.

C'est très simple d'utilisation : le lien se fait sur le site via smartphone ou ordinateur. Il suffit de cliquer sur l'onglet "direct" pour écouter l'émission en cours.

Ou bien vous pouvez sélectionner le programme ou la rediffusion qui vous intéresse dans la grille des rediffusions. 


Et si vous n'avez d'ordinateur il y a la bonne vieille radio !! 

Je vous souhaite une très bonne semaine. Bon courage à toutes et à tous. 

Envoyé par Marie France 😊🎵🎶🎼🎹

Mercredi 1 Avril 2020

Comme chaque jour, j'essaie de prendre un instant pour moi, malgré tout... Aujourd'hui, j'ai téléphoné à une amie et nous avons parlé de jardinage, des fleurs qui sortiront bientôt sur nos balcons... et nous n'avons parlé de rien d'autre !!!

🌺🌻🌼🌼🌼

Envoyé par Chantal 

Jeudi 2 Avril 2020

Tous les matins, je respire en ouvrant grand ma fenêtre quelque soit le temps, le moral, le jour. Avant de commencer une nouvelle journée en compagnie de ma mère de 92 ans qui ne me reconnait plus.   Un  tout petit rituel  . Chacun a les  siens , n'est  ce pas ?   Bon courage à tous et prenez soin de vous.

Envoyé  par   Alain.

Mardi 7 avril 2020

Et pendant ce temps, les fleurs sont arrivées dans mon jardin ! Et la vie continue...

Envoyé par Josiane.

Jeudi 9 avril  2020

J'ai commencé la méditation, c'est bien  et je'essaie de me poser dès que j'ai 5 mn. Le confinement quand on est aidant ne   m'offre pas davantage de liberté. Mais j'ai découvert quelque chose de nouveau qui  me fait plaisir même si ce n'est que 5 mn.

Envoyé par Anne-Marie